Sooner or later, every man in Australia runs into problems with impotency cialis australia like other bodily functions, must be in order.

Equineclinic.fr


ETUDE RETROSPECTIVE DES EXAMENS GASTROSCOPIQUES
EFFECTUES A LA CLINIQUE DES BREVIAIRES
DU 02/12/2002 AU 05/12/2005
Marc BURIN des ROZIERS
Clinique Equine des Bréviaires, 4 route de Vilpert, 78610 LES BREVIAIRES, FRANCE Introduction :
L'utilisation de la fibroscopie pour l'observation de l'estomac des équidés a révélé la prévalence
élevée des lésions gastriques chez le cheval : 51% parmi 183 foals (Murray 1989), 81% parmi 185 Thoroughbreds de course à l'entraînement (Vatistas et al. 1994), 66% parmi 146 chevaux âgés de 1 à 24 ans (Murray et al. 1989). D'après Murray (1994), les ulcères gastriques chez l'adulte (population étudiée) sont associés à divers signes cliniques comme les coliques aiguës ou récurrentes, un mauvais état général, l'anorexie
partielle, un faible appétit, de faibles performances, des changements de comportement. Ils peuvent également être associés à de la diarrhée. Souvent il n'y a pas de corrélation entre la sévérité des ulcères et les signes cliniques. Mais les ulcères sont plus sévères lorsqu'il y a des signes cliniques associés (Murray et al. 1989). Ces symptômes sont fréquents, on comprend donc aisément l'intérêt de la gastroscopie dans notre démarche diagnostique. D'après Andrews et Nadeau (1999) et l'Equine Gastric Ulcer Council (1999), les facteurs
prédisposant sont le stress, l'exercice (entraînement intensif, courses), les changements de
management, le transport, le confinement au box, l'alimentation (l'espacement entre les repas, les repas riches en céréales), les maladies, l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Le traitement des ulcères est bien documenté dans la littérature et les molécules utilisées sont
nombreuses. Le traitement le plus récent et le plus fréquemment utilisé est l'oméprazole, un inhibiteur de la pompe à protons, à la posologie de 4 mg/kg per os une fois par jour (Equine Gastric Ulcer Council, 1999) pendant 4 semaines (Andrews et al. 1999), puis à 2 mg/kg pendant 4 semaines (FOI Summary for Gastrogard) . A la clinique des Bréviaires, la durée du traitement d'attaque (4 mg/kg) est adaptée au scoring des ulcères, une gastroscopie de contrôle est ensuite conseillée. L'oméprazole est utilisé sous forme de pâte orale (préparation pour chevaux) ou de granules (coût). En relais de l'oméprazole, nous utilisons des nutricaments (à base de pectine, lécithine, acides gras essentiels, protéine de soja digérée par lactobacille, vitamine U…). L'alimentation est adaptée en fractionnant les repas (4 à 6 par jour), par l'administration concomitante de son (pouvoir tampon), en distribuant du foin à volonté. L'exercice est si possible limité jusqu'à la gastroscopie de contrôle. Matériel et méthodes :
La présente étude s'intéresse aux chevaux ayant été présentés pour la première fois à la clinique des Bréviaires pour gastroscopie du 02/12/2002 au 05/12/2005. Les chevaux subissent une diète alimentaire 16h avant l'examen, une diète hydrique 6h avant. L'appareil utilisé est un vidéo- gastroscope XION PV-G 300 (325) : 3,25 m de longueur, 12,5 mm de diamètre. Les chevaux sont sédatés avec de la détomodine (0,01mg/kg IV). Le fibroscope est introduit dans l'estomac, visualisé après insufflation d'air (grande courbure puis petite courbure), puis dans l'antre pylorique et le duodénum lorsque cela est possible (Figure 1).
L'œsophage est observé au retrait. Les lésions sont prises en photos et imprimées (Color Printer DMP-


Figure 1 : Représentation schématique du trajet emprunté par le fibroscope (vue interne de
l'estomac).
Ont été réunies les informations suivantes : l'âge du cheval, son sexe, son activité, le(s) motif(s) de la gastroscopie, le scoring des ulcères, leur localisation, l'observation ou non du pylore. Ont été écartés de l'étude les chevaux dont la diète n'a pas été respectée et les dossiers dont une ou plusieurs données manquaient, dont la photo. On trouve dans la littérature différentes approches pour la description des lésions gastriques. Le scoring utilisé est celui dicté par l'Equine Gastric Ulcer Council (1999) (5 grades).
Grade 0 : Epithélium intact (Figure 2), sans aspect hyperhémique (rougeur) et sans hyperkératose
(aspect jaune de l'épithélium squameux). Grade 1 : Muqueuse intacte, mais présence d'hyperkératose (Figure 3) ou de rougeurs (Figure 4).
Grade 2 : Petite(s), unique ou multiples lésions (Figures 5, 6, 7).
Grade 3 : Large(s), unique ou multiples lésions ou lésions superficielles étendues (Figure 8).
Grade 4 : Lésions étendues avec des zones d'ulcération d'apparence profonde (Figure 9).



Figure 2 : Grade 0.
Image endoscopique d'un estomac normal. La jonction entre la muqueuse squameuse (MS) et la
muqueuse glandulaire (MG) est appelée margo plicatus (MP).
Figure 3 : Grade 1.
La muqueuse squameuse proche de la margo plicatus est d'apparence jaune et semble épaissie,
ce qui traduit un état hyperkératosique. Cela traduit une acidité gastrique excessive.



Figure 4 : Grade 1.
La muqueuse glandulaire, dans l'antre pylorique, est d'aspect hyperhémique.
Figure 5 : Grade 2.
Ulcères multiples de petite taille dans l'œsophage.



Figure 6: Grade 2.
Erosions multiples (flèches noires) de petite taille au sein de la muqueuse squameuse, le long de
la margo plicatus.
Figure 7 : Grade 2.
Erosions multiples de petite taille au sein de la muqueuse glandulaire, dans l'antre pylorique.
Figure 8 : Grade 3.
Lésions superficielles de taille moyenne au sein de la muqueuse squameuse, s'étendant de la
margo plicatus au fundus.
Figure 9 : Grade 4.
Lésions étendues et profondes au sein de la muqueuse squameuse, le long de la grande courbure
de l'estomac, le long de la margo plicatus.
Résultats :
Ainsi, 69 chevaux sont retenus, dont 22 femelles, 36 hongres, 11 mâles (Figure 10).
Répartition des chevaux présentés pour gastroscopie en
fonction du sexe
Figure 10
Ce sont 55 chevaux de sport (80%) (44 CSO, 10 Dressage, 1 Complet), 8 chevaux de loisir, 4 chevaux de club, un jeune (2 ans) et un cheval retraité (Figure 11).
La clientèle de la clinique des Bréviaires est constituée par une majorité de chevaux de sports, et principalement de CSO. Répartition des chevaux présentés pour gastroscopie en
fonction de l'activité
Jeune (non débourré) Figure 11
L'âge moyen est de 9,13 ans (2 à 19 ans).
91% des chevaux présentent un grade supérieur ou égal à 1.
65% présentent un grade supérieur ou égal à 2 (atteinte de la muqueuse).
Le grade 2 est majoritairement représenté (64% des chevaux présentant des lésions), puis viennent le
grade 1 (26%), le grade 3 (17%). 6% des chevaux ont un grade 4 (Figure 12) .
Répartition des chevaux présentés pour gastroscopie en
fonction du grade des ulcères
Figure 12
Les lésions sont localisées préférentiellement sur l'épithélium squameux, au niveau de la petite
courbure de l'estomac (83% des chevaux), 42% des chevaux ont des lésions sur la grande courbure.
26% des chevaux présentent des lésions dans l'antre pylorique, seulement 6% sur la muqueuse glandulaire de la cavité stomacale. (Figure 13)
Localisation des lésions (ES=Epithélium Squameux)
petite courbure (ES) grande courbure (ES) œsophage et cardia muqueuse glangulaire(cavité stomacale) Figure 13
Concernant le duodénum, un cheval a présenté des lésions de grade 1 dans sa partie proximale, un autre une sténose (Figure 14). La sténose n'a pas été prise en compte dans l'étude, n'étant pas intégrée
au scoring utilisé. Figure 14 : Sténose duodénale.
Les motifs d'appel pour une gastroscopie sont par ordre décroissant un mauvais état général (42%), les coliques récidivantes (36%), un changement de comportement (19%) (Figure 15).
51% des chevaux présentés pour gastroscopie avaient manifesté un ou plusieurs épisodes de coliques.
Motif de la gastroscopie (il peut exister plusieurs motifs
Coliques récidivantes Ramol isement des crottins Figure 15
Discussion :
D'après l'Equine Gastric Ulcer Council (1999), un saignement n'est pas en relation avec la sévérité
d'une lésion. En effet, de petites érosions superficielles peuvent saigner, alors que des ulcères profonds peuvent ne pas saigner au moment de la gastroscopie. D'après Andrews et al. (2002), les jeunes chevaux sont plus souvent atteints de lésions gastriques. D'après les mêmes auteurs, les ulcères gastriques sont fréquemment localisés sur l'épithélium squameux (près de la margo plicatus), ce qui rejoint les résultats de cette étude. Seulement 6% des chevaux présentés pour gastroscopie présentent des lésions sur la muqueuse glandulaire de la cavité stomacale. D'après Andrews et al. (2002), elles sont sous-estimées de par la présence de nourriture et/ou de liquide résiduels, du manque d'insufflation d'air dans l'estomac, de l'inexpérience du manipulateur. Dans cette étude, 14 chevaux (26%) ont des ulcères localisés dans l'antre pylorique. Il n'y a pas eu d'observation du pylore pour 17 chevaux dont 4 ont présenté un grade égal à 0 ou 1 (muqueuse intacte). On comprend donc l'intérêt de visualiser le pylore.
Il serait intéressant dans une étude complémentaire d'établir un lien entre la sévérité des symptômes observés et la localisation des ulcères. Bibliographie :
Andrews, F.M., Nadeau, J.A. (1999) Clinical syndromes of gastric ulceration in foals and mature horses. Equine vet. J. Suppl. 29, 30-33.
Andrews, F.M., Sifferman, R.L., Bernard, W., Hughes, F.E., Holste, F.E., Daurio, C.P., Alva, R., Cox, J.L. (1999). Efficacy of omeprazole paste in the treatment and prevention of gastric ulcers in horses. Equine vet. J. Suppl. 29, 81-86.
Andrews, F.M., Reinemeyer, C.R., McCracken, M.D., Blackford, J.T., Nadeau, J.A., Saabye, L., Sötell, M., Saxton, A. (2002). Comparison of endoscopic, necropsy and histology scoring of equine gastric ulcers. Equine vet. J. 34 (5) 475-479.
Murray, M.J. (1989) Endoscopic appearance of gastric lesions in foals : 94 cases (1987-1988). J. Am. Vet. Med. Ass. 195, 1135-1141.
Murray, M.J. (1994) Gastric ulcers in adult horses. Comp. cont. Educ. pract. Vet. 16, 792-794, 797.
Murray, M.J., Grodinsky, C., Anderson, C.W., Radue, P.F. and Schmidt, G.R. (1989) Gastric ulcers in horses: A comparison of endoscopic findings in horses with and without clinical signs. Equine vet. J. Suppl. 7, 68-72.
The Equine Gastric Ulcer Council (1999) Recommandations for the diagnosis and treatment of equine gastric ulcer syndrom (EGUS). Equine Vet. Educ. 11 (5) 262-272.
Vatistas, N.J., Snyder, J.R., Carlson, G., Johnson, B., Arthur, R.M., Thurmond, M. and Lloyd, K.C. (1994) Epidemiological study of gastric ulceration in the Thoroughbred race horse: 202 horses 1992- 1993. Proc. Am. Ass. Equine Practnrs. 40, 125.

Source: http://www.equineclinic.fr/clinique/pdf/Poster-etude-retrospective-gastroscopies-cheval-05.pdf

blackberry.com.tw

CONTRATO DE LICENCIA DE SOLUCIÓN BLACKBERRY LE ROGAMOS LEA EL PRESENTE DOCUMENTO DETENIDAMENTE ANTES DE INSTALAR O UTILIZAR EL SOFTWARE. ESTE CONTRATO CONTIENE DISPOSICIONES QUE LIMITAN O EXCLUYEN LA RESPONSABILIDAD DE RIM FRENTE A USTED Y QUE DE LO CONTRARIO AFECTAN SUS DERECHOS LEGALES. SEGÚN SU JURISDICCIÓN, ESTE CONTRATO TAMBIÉN PUEDE REQUERIR QUE USTED RECURRA A ARBITRAJE SOBRE UNA BASE INDIVIDUAL A LOS FINES DE RESOLVER CONFLICTOS EN LUGAR DE JUICIOS POR JURADO O ACCIONES COLECTIVAS. EL PRESENTE CONTRATO NO AFECTA SUS DERECHOS LEGALES OBLIGATORIOS APLICABLES EN SU JURISDICCIÓN, EN LA MEDIDA QUE TENGA DERECHO A LOS DERECHOS LEGALES OBLIGATORIOS CORRESPONDIENTES. Este Contrato de Licencia de Solución BlackBerry (el "Contrato") es un contrato legal entre usted: individualmente si usted lo acepta en su propio carácter; o si usted está autorizado para adquirir el Software (según se define abajo) en nombre de su compañía u otra entidad, entre la entidad para cuyo beneficio usted actúa (en cualquier caso, "Usted"), y Research In Motion Limited ("RIM") con sede social en 295 Phillip Street, Waterloo, Ontario, Canadá N2L 3W8 (conjuntamente las "Partes" e individualmente una "Parte"). En el contexto de la distribución de Productos/Servicios (según se definen abajo), RIM significa Research In Motion E-Commerce S.a.r.l u otra afiliada de RIM identificada como distribuidor de productos/servicios en Su Jurisdicción en http://www.blackberry.com/legal/rime ("RIME"). Si usted está utilizando el Software junto con un Dispositivo de mano en su carácter personal y en nombre de su compañía u otra entidad, en ese caso, "Usted" significará usted en su carácter personal para algunos elementos del Software y los Servicios de RIM, y significará la entidad en cuyo nombre usted actúa para otro Software y los Servicios de RIM (por ej. si la compañía para la cual usted trabaja lo autoriza a celebrar este Contrato con respecto al uso por su parte de una cuenta de correo electrónico de Servidor de empresa de BlackBerry ("BES") y de aplicaciones de gestión de información personal de BlackBerry ("Aplicaciones PIM"), pero no lo autoriza ni asume responsabilidad por el uso por su parte de otro software o los servicios, tales como el Software de cliente Windows Live Messenger o una Tienda RIME, en ese caso, "Usted" significa su compañía para la cuenta de correo electrónico BES y las Aplicaciones PIM, y "Usted" significa usted personalmente en relación al uso por su parte del Software de cliente Windows Live Messenger y la Tienda RIME). En relación con la licencia y distribución del Software, RIM es un licenciatario directo o indirecto de: (a) cualquiera una o más de sus subsidiarias y afiliadas (las subsidiarias y afiliadas correspondientes junto con RIM se denominan en este Contrato "Compañías del Grupo RIM"); o (b) un tercero licenciante para cualquiera de las Compañías del Grupo RIM inclusive RIM.

ir.acorda.com

Acorda Data on Inhaled Levodopa Therapy CVT-301 Recognized in Blue Ribbon Highlights Session at International Congress of Parkinson's Disease and Movement Disorders ARDSLEY, N.Y.--(BUSINESS WIRE)-- Acorda Therapeutics, Inc. (Nasdaq:ACOR) today announced that data from aPhase 2b clinical trial of CVT-301, an inhaled levodopa (L-dopa) under development for the episodic treatment ofOFF episodes associated with Parkinson's disease (PD), was included in the Blue Ribbon Highlights Session of the19th International Congress of Parkinson's Disease and Movement Disorders (MDS). Selected by a panel of experts,the Blue Ribbon Highlights Session provided a critical review of the best poster presentations, highlightingrelevance, novelty and quality of both clinical data and basic research. "Inhaled Levodopa (CVT-301) Provides RapidImprovement of OFF States in Parkinson's Disease" was one of only 19 posters selected from among the almost1,500 poster presentations at this year's conference.